Catégories
Observatoire de la bétonisation

Vous reprendrez bien un peu de béton rue du Becquerel ?

On connaissait le projet de construction de 86 logements sur l’emprise du supermarché Lidl [2], à l’angle des rues du Becquerel et Lavoisier (livraison annoncée pour le 4e trimestre 2022). Du béton à la place du béton, soit, mais du béton quand même dans un quartier qui manque cruellement d’espaces verts. En début d’année, on nous annonçait la construction, toujours rue du Becquerel, de 31 logements supplémentaires sur les terrains situés en face des n°79/79bis [1]. Les tronçonneuses sont à l’œuvre depuis quelques jours maintenant sur les 2500 m² de jardins qui vont être bétonnés pour que sorte de terre cette résidence du « Clos Lucie », dont la livraison est annoncée pour le 1er trimestre 2022.

Voici que nous apprenons aujourd’hui l’existence d’un troisième projet pour la même rue du Becquerel, décidément objet de bien des convoitises de la part des promoteurs immobiliers. Il s’agit cette fois d’un projet de 48 logements, dont la demande de permis de construire devrait être prochainement déposée auprès de la mairie. Il concerne les terrains situés à l’arrière des n°61 à 69 de la rue [3] (terrains qui donnent également sur l’arrière des maisons de la rue Blériot). Si le permis est délivré par la ville, le béton pourrait cette fois engloutir 2000 m² de jardins supplémentaires et entrainer la destruction de la dernière ferme ancienne de Mons-en-Barœul, un bâtiment construit au 19ème siècle.

Construire toujours plus de nouveaux immeubles, c’est plus de béton, moins de nature, plus de voitures et plus de pollution pour notre ville. Pendant la campagne des dernières élections municipales, nous interpellions le maire en lui demandant où il pensait loger les 2 000 habitants supplémentaires qu’il souhaite pour Mons-en-Barœul. Nous avons aujourd’hui un début de réponse : plus de 400 d’entre eux viendront occuper les 165 logements de la très étroite rue du Becquerel.

Laisser un commentaire